27 mars 2008

Double hommage

Il est une rue dans le 5ème arrondissement, Qui rend hommage à deux de mes maîtres: Le premier est Constantin Brancusi pour son baiser. (Cliquez sur l'image.) Et le deuxième, c'est Eminescu.Il a dit cette phrase qui est ma ligne de conduite : "La vie est un bien perdusi elle n'est pas vécuecomme on l'aurait voulu." Voilà, rien de spécial dans ces photos, juste une marque de respect. Chapeau bas Messieurs.
Posté par bobdebievres à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]